Fin mars 2019. Montricher en Bleu-Blanc-Vert

Ceci n’est pas une infox de 1er Avril

Mais non, il n’y a pas une nouvelle république qui affiche ainsi son oriflamme à Montricher

Le « Bleu » c’est le bleu de ce ciel qui n’en finissait pas d’afficher cette couleur presque pale et quasi « anémique » faute de rondouillards cumulus de beau temps propres à lui redonner un peu de « tonus » .

Le bleu plus sombre c’était celui plus contrasté  du lac de Joux  et celui des Brenets qui débordaient presque d’une eau si rare jusqu’à ce début de printemps.

Le « Blanc » c’était celui des pentes du Mont Tendre et du Chatel encore partiellement enneigées.

Le « Vert » c’était celui des prairies, tout autour de Montricher, qui commençaient à lancer vers l’azur leurs pousses nouvellement semées.

Et au dessus de cette symphonie de couleurs il y avait ….….les planeurs du groupe Romand de Montricher traçant leurs spirales dans de (bien trop) rares ascendances.

Je vous invite donc à « déguster » le ballet de quelques un des pilotes du groupe.

Votre photographe n’a pas toujours eu le plaisir d’avoir une telle compagnie qui se laisse ainsi généreusement mettre en scène.  

Et donc en vrac plus loin, quelques uns de nos planeurs, les champs et notre petit aéroport dans sa robe de printemps que j’ai un peu reverdi pour le mettre mieux en scène.

S’il parait assez peu fréquenté c’est justement parce que presque tous les acteurs du jour étaient…..…en l’air.

Gilbert Benzonana

Photos en vrac