CS2001 Return
(dernière MAJ )


(accès direct aux RÉSULTATS du CS2001)

Les journées du CS2001 à Montricher

Mai-Juin
samedi 02/06/2001
discours, palmarès et distribution des prix
vendredi 01/06/2001
8ème jour d'épreuve
jeudi 31/05/2001
pas d'épreuve (météo)
JOURNÉE VÉTÉRANS
mercredi 30/05/2001
7ème jour d'épreuve
mardi 29/05/2001
6ème jour d'épreuve
lundi 28/05/2001
5ème jour d'épreuve
dimanche 27/05/2001
4ème jour d'épreuve
samedi 26/05/2001
3éme jour d'épreuve
JOURNÉE PORTES OUVERTES
vendredi 25/05/2001
pas d'épreuve valable (météo)
jeudi 24/05/2001
2ème jour d'épreuve
mercredi 23/05/2001
1er jour d'épreuve
mardi 22/05/2001
2ème jour d'entrainement
lundi 21/05/2001
1er jour d'entrainement

PHOTOS : toutes les photographies du site CS2001 ont un numéro et sont commandable en haute définition d'origine sur papier photographique couleur AGFA qualité professionnelle dans les formats suivants:




Pour les commandes de photos, prendre contact avec le secrétariat du CS2001 (cliquez ici)





(Photos © Copyright Patrick Mégard 2001)
formats et prix photos
  • 11x15cm à CHF 1,-
  • 14x18cm à CHF 2,-
  • 15x20cm à CHF 5,-
  • 20x27cm à CHF 8,-
    plus frais de port et d'emballage, CHF 3,90 par envoi.

    ou par Email:
  • Digital JPG haute qualité d'origine (1.1Mbyte env., true color, 2046x1536 pixels) CHF 8.-
  • ex: 839&1068
  • Digital JPG normal (200-350Kbytes env., true color, 2046x1536 pixels) CHF 5.-
  • ex: 839&1068


  • CS2001 journée du samedi 2 juin 2001: DISTRIBUTION DES PRIX



    Les grands gagnants de ce CS2001 à Montricher


    Les discours

    Discours de Ernest Meier
    Président du CS2001

    Chers pilotes, chars aides et chars volontaires, j’avais dit que si Dame Météo se montrait favorable ce serait la fête.

    Nous pouvons résumer ce championnat en une seule phrase très courte :

    C’était beau.

    Ceux qui arrivent à la même conclusion peuvent applaudir. Dans le cas contraire vous pouvez manifester votre désaccord par des sifflements.

    Tout d'abord je profite de vous présenter Patrick M., Pascal C., et Olivier P. qui ont fait un travail d'informatique remarquable pour les présentations des briefing, le développement et la rédaction du site Internet pour les résultats et les news du CS2001 ainsi que toutes les photos qui ont été projetées ici.

    Maintenant j’aimerais remercier toutes celles et ceux qui ont contribué à la réussite du championnat suisse de vol à voile 2001.

    C’est tout d’abord celui ou celle qui nous a gâté avec une météo exceptionnelle. Qui est-ce ? Difficile à dire, et les théologues discuteront cette question encore longtemps. Un très grand merci en tous les cas.

    Ensuite un grand merci aux pilotes. Vous avez donné un trtès haut niveau sportif à ce concours. Vous avez par votre comportement exemplaire évité d’avoir des accidents et une très grande majorité parmi vous a eu une attitude sportive et tolérante tout au long des épreuves. Merci à tous.

    Un grand merci aux équipes des pilotes. Vous avez ramené au bercail vos pilotes qui ont posé à l’extérieur sans aucun accident. Mais pas seulement ça : grâce à votre engagement les mises en piste et l’évacuation de cette dernière se sont déroulées toujours très rapidement et sans incident. Merci beaucoup.

    Et nos volontaires ! Elles et ils méritent toute notre gratitude. Vous êtes nombreux a avoir donné vos vacances à cette manifestation. Vous avez travaillé avec un engagement sans limite. Avec des personnes comme vous, c’est un vrai plaisir d’organiser ce championnat suisse. Je vous adresse un très grand merci.

    Il y a aussi les Sponsors et les Donateurs. Votre soutien nous a permis de mettre en œuvre des moyens de haute technologie pour l’informatique, pour les présentations “ Beamer ” et pour la sonorisation intérieure et extérieure des présentations. Des remerciements à Peter Schneuwly et à Bernard Tissot.

    Et enfin nous remercions sincèrement le commandant de la place d’arme de Bière. Il nous a délégué chaque jours une équipe de liaison qui aurait pu interrompre en moins de 5 minutes les exercices de tir au cas où un planeur se serait égaré vers les canons de l’artillerie. Merci aussi à l’armée.

    Est-ce que j’ai oublié quelqu’un ? Si oui je lui demande pardon.

    Ernest Meier
    Président du CS2001
    le samedi 2 juin 2001 à 09 :00


    Ernest Meier

    (ACCÈS AUX PHOTOS DU JOUR)


    Discours de Peter Schneuwly
    Président de la Fédération suisse de vol à voile

    Mes chers amis vélivoles, je prie tout d’abord de venir vers moi Barbara Kuttel, Didier Kuttel, Pierre Lang, Ernest Meier et Paul Guniat s’il vous plaît.

    C’est le noyau, le noyau dur du team d’organisation de ce championnat suisse, on pourrait dire les trois sages et la jeune génération, un mixture de grande qualité pour un grand cru. Quand je regarde Paul, il me rappelle Einstein avec ses cheveux ; on pourrait dire que c’est le Einstein du vol à voile.

    Tour d’abord je me permet de vous lire un passage du "message de l’organisation" dans le journal du Championnat Suisse de Vol à Voile, message de Ernesto.

    Je cite :
    Le Championnat Suisse de vol à voile est également la fête de la convivialité et de l’amitié. Que pour tous les participants : pilotes et leurs aides, amis visiteurs venant de loin ou habitant la région, et bien sûr nous autres organisateurs, cette manifestation soit l’occasion de revoir des amis, de nouer de nouveaux contacts ou amitiés et d’échanger idées et expériences. Nous avons également tout mis en oeuvre pour la réussite de cette partie du Championnat Suisse de vol à voile. Nous sommes sûrs que, de Suisse Romande, vous emporterez chez vous non seulement des titres, des coupes et des médailles, mais également de magnifiques souvenirs.

    Et comme c’est devenu vrai aujourd'hui ! Mes chers amis de Montricher, avec un accueil chaleureux
    dans un paysage et un environnement magnifique,
    dans une infrastructure idéale y inclus une cuisine excellente
    un team d’organisation parfait qui a toujours eu une excellente prevoyance
    qui a jour par jour décidé et agit avec précision
    qui a conséquemment soigné les détails
    qui a réalisé un “ task-setting ” en même temps excellent et exceptionnel

    Avec tout cela, mes chers amis de Montricher vous nous avez offert, avec beaucoup d’autres choses non mentionnées, un excellent championnat suisse, inoubliable et fantastique, dans une ambiance très chaleureuse.

    Mes chers amis de l’organisation
    Mes chers amis vélivoles

    Au nom de tous les concurrents, au nom de la fédération, au nom de tous les amis vélivoles, je vous exprime à tous

    un chaleureux merci

    J’aimerais vous remettre cet arrangement de marguerites : il y a une marguerite pour chaque membre de l’organisation

    J’espère que ces marguerites témoigneront encore longtemps ici sur la place, dans un endroit que vous choisirez, de cet excellent et inoubliable championnat suisse, qui était digne d’être un championnat du monde.

    Merci.

    Peter Schneuwly
    Président de la Fédération suisse de vol à voile
    le samedi 2 juin 2001 à 10:00


    Peter Schneuwly


    le noyau dur de ce CS2001


    Paul Guniat
    "l'Einstein du vol à voile"


    une personne de l'organisation

    (ACCÈS AUX PHOTOS DU JOUR)


    Les lauréats du CS2001 de Montricher pour les 3 classes

    STANDARD

    1. Joachim Krais (Allemand)
    2. Manfred Hahn (1er, champion suisse)
    3. Andreas Allenpach (2ème suisse)
    4. (Christophe Leuenberger (3ème suisse))

    15 MÈTRES

    1. Gabriel Rossier
    2. Fridolin Hauser
    3. Daniel Meier

    OPEN

    1. Markus Gäumann
    2. Daniel Thut
    3. Ruedi Schild

    (P.)

    (accès résultats)


    CS2001 journée du vendredi 1 juin 2001

    La huitième épreuve : course de vitesse

    • Classe Standard : 351.9 Km, Le Pont - Fort les Rousses - Lostorf - La Sarraz Montricher 21
    • Classe 15 mètres : 369.1 Km, Abbaye - Morez(F) - Bad Saeckingen - La Sarraz - Montricher 21
    • Classe Open : 514.2 Km, Mont d'Or - la Dôle - Schupfart - Pontarlier(F) - Courtelary - La Sarraz - Montricher 21

    Voir les graphes des positions après la 7ème épreuve ci-dessous.

    Pour cette dernière épreuve du championnat suisse de vol à voile de Montricher, 3 belles épreuves avec des distances très respectables mais qui restent (relativement) proches de Montricher.

    Pour les Open, un plus de 500 KM avec une épreuve de 514 Km! Pour la classe 15 m un 369 Km et pour la classe Standard un 351 Km, aussi deux belles distances!

    Le départ des remorquages est donné et les 3 classes sont en l'air à 12:30. Frédéric est parti en fin de classe Open à cause d'un pneu un peu plat, comme ses batteries l'autre jour... ce qui démontre bien qu'il faut contrôler chaque jour la "charge" du pneu et la "pression" des batteries pour éviter la panne.

    Dès 15:30, les arrivées spectaculaires, comme toujours (voir les photos de 18:30). Dans quelques heures, les résultats du CS seront enfin connus...

    22:00 les résultats de la 8ème épreuve et le classement final (provisoires) sont disponibles...

    (P.)


    Cette huitième épreuve a été remportée par:

  • en classe Standard par Joachim Krais
  • en classe 15m par Philippe Progin
  • en classe Open par Daniel Schmid

    (accès résultats)


  • 08:00 Le temps


    18:10 l'arrivée d'un Open

    (ACCÈS AUX PHOTOS DU JOUR)

    Les positions finales

    STANDARD après les 8 épreuves

    Classe Standard

    Commentaires

    Christophe Leuenberger; une pompe de trop, rattrapage raté!
    Mais Christophe est quand-même troisième suisse.

    15 MÈTRES après les 8 épreuves

    Classe 15 mètres

    Commentaires

    Gabriel Rossier gagnant dans la dernière ligne. Bravo.

    OPEN après les 8 épreuves

    Classe Open

    Commentaires

    Daniel Thut et Ruedi Schild n'ont pas rattrapé Markus Gaümann, vraiment indétrônable.


    CS 2001: plus de 137'000 Km parcourus par les concurrents !

    résumé des Km parcourus pendant le CS classe STANDARD
    25 concurrents
    classe 15 MÈTRES
    13 concurrents
    classe OUVERTE
    16 concurrents
    jours d'épreuves total classes épreuve total classe épreuve total classe épreuve total classe
    1 mercredi 23 mai 2001 14'488 Km 286.4 Km 5'429 Km 326.3 Km 4'031 Km 331.9 Km 5'029 Km
    2 (Cat's cradle) 24 mai 2001 12'638 Km (max) 329.5 Km 5'147 Km (max) 276.3 Km 2'223 Km (max) 424.7 Km 5'269 Km
    pas d'épreuve valable (météo)
    3 samedi 26 mai 2001 18'805 Km 333.0 Km 8'553 Km 342.6 Km 3'996 Km 391.0 Km 6'256 Km
    4 dimanche 27 mai 2001 20'734 Km 356.8 Km 8'920 Km 388.0 Km 4'999 Km 448.6 Km 6'815 Km
    5 lundi 28 mai 2001 14'612 Km 255.9 Km 6'341 Km 292.5 Km 3'418 Km 346.1 Km 4'852 Km
    6 mardi 29 mai 2001 16'485 Km 300.6 Km 6'445 Km 306.2 Km 3'724 Km 394.8 Km 6'317 Km
    7 mercredi 30 mai 2001 19'194 Km 320.3 Km 7'207 Km 430.2 Km 4'906 Km 452.7 Km 7'080 Km
    pas d'épreuve (météo)
    8 vendredi 01 juin 2001 20'877 Km 351.9 Km 8'446 Km 369.1 Km 4'718 Km 514.2 Km 7'713 Km
    total final CS 2001 137'832 Km 2'544 Km 56'487 Km 2'722 Km 32'014 Km 3'304 Km 49'331 Km


    Les positions avant la dernière épreuve

    STANDARD après 7 épreuves

    Classe Standard

    Commentaires

    Les jeux sont quasi faits (mais...). Et pour la troisième place: Christophe Leuenberger arrivera t'il à rattraper la remontée de Andreas Allenspach dans la 8ème?

    15 MÈTRES après 7 épreuves

    Classe 15 mètres

    Commentaires

    SUSPENS: Gabriel Rossier et Daniel Meier remontent très fort vers Fridolin Hauser... Le classement de la 8ème épreuve nous dira tout.

    OPEN après 7 épreuves

    Classe Open

    Commentaires

    Daniel Thut et Ruedi Schild peuvent'ils encore rattraper Markus Gaümann dans la 8ème épreuve de ce jour?


    CS2001 journée du jeudi 31 mai 2001 (JOURNÉE DES VÉTÉRANS)

    Pas d'épreuve aujourd'hui!

    À cause de la météo, aucune épreuve n'a eu lieu aujourd'hui. Au briefing de ce matin. les vols de hier ont été présentés sur grand écran, en dynamique, grâce à un programme de simulation des données fournies pas les "logger's".

    Les 3 ou 4 premiers de chaque classe ont pu être ainsi comparés visuellemenmt par tous les pilotes.Certains vols présentés montrent la maîtrise incontestable de certains pilotes dans ces compétitions de plus de 400 Km, avec une grande partie dans les Alpes, après une longue traversée du plateau.

    Finalement, la journée de vol d'hier est considérée par la plupart des pilotes présents comme "LE" vol du Championnat suisse 2001 de Montricher.

    La même présentation a été faite aux Vétérans pour LEUR journée au CS2001 à Montricher. Tous ont apprécié et on trouvé que la zône de jeux des planeurs avait passablement augmenté avec pour extrèmes à l'ouest Saint-Claude (Jura français), au Sud Megève (Hautes-Alpes françaises), au Nord le Schluchsee et à l'est Münster dans les Alpes valaisannes.

    Les jeunes organisateurs en manque flagrant de compétition ont été se mesurer sur un circuit de "Karting" dès 15:00 à Crissier. Compétition quand tu nous tiens...



    la compétition des jeunes organisateurs

    (ACCÈS AUX PHOTOS KARTING)

    (P.)


    Olivier Plaut nous rapporte le déroulement d'une journée de championnat (2ème épisode et fin)

    Damned! Un des pilotes-remorqueurs, qui devait venir d'un club externe le matin même n'est pas présent. On s'affaire pour trouver un autre pilote qualifié sur ce type d'appareil. On le trouve… en la personne du contrôleur aérien, décidément polyvalent. Un des directeurs du concours va assurer la sécurité aérienne.

    1150: Go! Les départs se succèdent à une fréquence élevée. Le chef de piste assigne chaque planeur à un avion-remorqueur, en gardant les planeurs les plus légers pour les remorqueurs les moins puissants.

    Plein gaz! Que ces planeurs sont lourds! Hop, on saute la ligne de chemin de fer et on vire sur la forêt pour éviter les villages. Ce premier remorquage: quelle beauté!! L'air est encore calme. Les paramètres de montée réglés, le planeur me suit à la perfection. Le manche se tient à deux doigts et de petits cumulus isolés ponctuent la chaîne du Jura. A 1300 m., la petite couche de brume s'efface et toutes les Alpes surgissent d'un seul coup. Nous approchons de la Dent de Vaulion. Les premiers planeurs tournent un peu plus loin. Ils ne nous gêneront pas. La surface du lac de Joux est lisse comme une aile de planeur. Les petits cums s'y reflètent. Un essaim de petites voiles est groupé près du bord. Probablement une régate de modèles réduits. Nous voici à l'altitude de largage. Un battement d'ailes, le planeur décroche. Salut, bon vol! Demi-tour sur l'aile, retour face aux Alpes. En descente rapide, l'avion replonge dans cette brume. Les Alpes s'effacent et nous voici en vent arrière. En base, à 250 m. au-dessus du sol, un coup d'œil spectaculaire sur ces 50 planeurs alignés. La corde est enroulée, full flaps, ralenti, et je roule vers le début de piste. Au suivant!

    1330: Les 3 classes ont été mises en l'air rapidement. Entre temps, les militaires, venus avec un imposant véhicule-radio ont déployé leurs antennes. En cas de survol imprévu de la zone de tir de Bière, ils feront arrêter les tirs. C'est arrivé une fois. Un des soldats a aussitôt déployé... un Natel.

    Les lignes de départ sont ouvertes. Les planeurs sont partis. Un moment de calme règne sur le terrain. Les avions font le plein, le personnel de piste envahit la cantine, dont le barbecue affiche complet. Entre ceux qui comment tôt et ceux qui rentrent tard, la cantine doit servir de 7h. du matin à 11h. du soir! Un véritable défi pour ces volontaires transformés en professionnels de la restauration.

    1530: A peine le temps de manger quelque chose que le téléphone sonne. Il est équipé d'une sonnerie extérieure, puissante et très reconnaissable. Les oreilles se dressent, les têtes se tournent vers le "PC vaches" et le grand tableau s'enrichit d'une première ligne: "Escholzmatt". Le dépanneur, déjà prévenu par Natel, a accroché la remorque à sa voiture et part pour l'Entlebuch. D'autres lignes viennent s'ajouter sur le tableau. Des concurrents se sont posés sur les aérodromes de Zweisimmen, Thun et Langenthal. Ils se font remorquer depuis là par les avions locaux. Un petit coup dans le porte-monnaie, mais un retour plus rapide, garant d'une meilleure récupération et d'une fatigue diminuée. C'est que demain, on vole encore!

    1630: La radio commence à résonner. Les concurrents s'annoncent au dernier point de virage. Le contrôleur coordonne les arrivées, en donnant des indications de piste et de vent. Les planeurs déboulent de derrière la forêt à haute vitesse, tout en larguant l'eau de leurs ballasts. Un spectacle fascinant, un peu inquiétant même, lorsque quatre planeurs arrivent en formation serrée. Les voitures de piste, tels des chiens à l'affût, attendent de se précipiter sur les planeurs immobilisés au milieu de la piste. En moins de 5 minutes, une vingtaine de planeurs viennent de tomber du ciel et sont répartis le long de la piste. De quoi donner des complexes aux plus actifs des aéroports mondiaux! Mais les aides au sol s'activent et en quelques minutes, tous les planeurs sont dégagés en direction des remorques. Le défilé des pilotes venant déposer leur logger au bureau commence. Les enregistreurs sont "dépouillés" de leur vol sur un PC. Le fichier informatique est transféré, via un réseau interne, sur un autre PC où le vol est analysé: tous les points de virage ont été survolés, il n'y a pas eu de pénétration d'espace aérien interdit? ok, le vol est valable et la vitesse moyenne validée dans le programme de gestion des résultats.

    1830: Les retours s'espacent. Il n'y aura probablement pas de planeurs à aller remorquer sur des terrains extérieurs et les pilotes nettoient leur remorqueur. La cantine commence à débiter les menus du soir.

    2000: Les résultats de la première classe rentrée sont connus et les suivants sont en cours de dépouillement. Les remorques des candidats vachés rentrent. Il fait encore un temps exceptionnel. Les pilotes discutent leur vol autour d'une bière.

    2015: Le soleil vient de disparaître derrière le Jura. A l'instant même, des escadrilles de moustiques affamés envahissent le terrain. Les bougies anti-trucs et les sprays anti-machins diffusent des odeurs de brûlé et de citronnelle. On en profite pour foutre des baffes à son voisin sous prétexte d'écraser des 'stiques. Manifestement, les pluies de mars ont profité à certains types d'aéronefs plus qu'à d'autres. S'il y a un seul point noir à retenir de ces championnats, c'est peut-être celui-là! On évoque la possibilité d'équiper le Pawnee d'une installation d'épandage et de sprayer une bonne fois pour toutes ces marais… Sûr qu'on va trouver des volontaires pour ces vols agricoles!

    2145: Alarme! Le météorologue débarque, tenant son PC portable.

    • "Il y a une ligne à l'ouest de la Saône et pour cette nuit, il y a chez nous une prob 25 de précips d'hydro-météores!"
    • "Oui, et en français, ça donne quoi?"
    • "On a 25% de risque d'avoir un orage de grêle, avec un coup de Joran".

    Les pilotes sont informés. Certains doublent l'amarrage des planeurs, d'autres décident de démonter et de ranger dans les remorques. A la lumière des phares, c'est guider les moustiques aussi sûrement que sur un ILS.

    2230: Le Bar du Joran résonne de quelques éclats de rire. Tous les vols sont contrôlés, les résultats sont imprimés, le site internet est mis à jour, le communiqué de presse quotidien a été faxé à la terre entière. Il est temps d'arrondir et de se poser en position horizontale. Demain, il fera jour.

    Olivier Plaut


    Cette huitième épreuve a été remportée par:

  • en classe Standard (pas de vol)
  • en classe 15m par (pas de vol)
  • en classe Open par (pas de vol)

    (accès résultats)


  • le temps à midi !


    Paul renseigne les vétérans


    explications sur les loggers

    (ACCÈS AUX PHOTOS DU JOUR)


    CS2001 journée du mercredi 30 mai 2001

    La septième épreuve : course de vitesse

    • Classe Standard : 320 km, Vaulion - Klus - Escholzmatt - Col du Pillon - Cossonay - Montricher 21
    • Classe 15 mètres : 430 km, Le Pont - Weissenstein - Escholsmatt - Zweisimmen - Münster VS - Cossonay - Montricher 21
    • Classe Open : 452 km, Abbaye - Balsthal - Escholzmatt - Mégève(F) - Châtel St. Denis - Cossonay - Montricher 21

    Olivier Plaut nous rapporte le déroulement d'une journée de championnat (1er épisode)

    Septième jour de course, déjà! Une certaine routine s'installe. Chacun sait ce qu'il a à faire.

    0700: la ruche commence à bourdonner. Ceux qui ont dormi sur place émergent en se frottant les yeux. C'est que le "Bar du Joran" sait se faire accueillant jusqu'à point d'heure…

    0730: la machine commence à tourner. Les principaux responsables sont debout. On regarde déjà les prévisions: c'est qu'il faut décider quelle piste sera utilisée, en fonction du vent. Aujourd'hui, la prévision pour la journée est "variable". Voilà qui ne fait pas l'affaire du responsable. On prend une option pour une légère bise et on décollera sur la piste 03. Là, au moins, on a de la place pour aligner tous les planeurs dans l'axe de la piste. Les places sont tirées au sort et le chef de piste prépare son plan.

    0830: la cantine a déjà débité bon nombre de petit-déjeûners. Les planeurs, tirés par des voitures, sont en train de prendre place. Manœuvrer des machines de 25 mètres d'envergure n'est pas une petite affaire. Le météorologue arrive, traînant une pile de papiers. Il étale sur la table relevés de sondages, emmagrammes, cartes des pressions au sol et en altitude, prévisions générales. Pourvu qu'il n'ait pas oublié de regarder dehors! Le briefing commence et les sourires s'éclairent. Ce mercredi va être "fumant". Surtout dans les Alpes. Comme le plateau devrait être bon, on va envoyer ces messieurs-dames dans les Alpes. Le contrôleur aérien (qui est aussi instructeur-planeur) prend connaissance des zones de tir actives, en Suisse et en France voisine. Le transparent qui sera projeté au briefing des concurrents est préparé. Des lignes en rouge indiquent les zones interdites, celles qui sont en vert les zones libres.
    Les directeurs du concours ont étalé la carte aéronautique et sont en train de déterminer les parcours des 3 classes. Il s'agit de trouver des parcours réalisables… sans connaître la météo exacte de la journée! Si tous les planeurs arrivent en même temps, l'épreuve est trop facile. Et si les trois-quarts sont au tapis, les directeurs auront à affronter l'ire des concurrents (et de leurs dépanneurs). De plus, les points de virage sont choisis de manière à éviter toute entrée illégale dans une zone aéronautique, comme la TMA de Berne.

    0930: Les parcours choisis ont été introduits dans l'ordinateur, qui a imprimé les feuilles conformes qui seront remises aux concurrents. La classe "Standard" (15 m. d'envergure sans volets de courbure) a 320 km à parcourir: Vaulion, Klus (sur la chaîne du Jura, au nord de Soleure), Escholzmatt (dans l'Emmental), Col du Pillon, Cossonay et retour! La feuille indique, pour chacun des points, les coordonnées géographiques qui seront introduites dans les systèmes de navigation. Figurent aussi des informations générales, comme le point de largage (Dent de Vaulion à 1800 m.), les altitudes minimales et maximales, les fréquences radio et les numéros de téléphone. La classe "course" (15 m. d'envergure avec volets de courbure) a 375 km à parcourir, selon un triangle assez semblable à celui de la classe Standard. La classe "ouverte" a, par contre, 453 km à aligner: ils passeront aussi par Escholzmatt, avant de descendre sur Megève pour remonter ensuite à Châtel-St-Denis et retour par Cossonay.
    Les portes métalliques des hangars s'ouvrent en grinçant, laissant apparaître les casseroles d'hélice étincellantes des avions-remorqueurs. Afin de mettre tout le monde en l'air rapidement, il faut 8 avions. Aux remorqueurs de la place sont venus s'ajouter des avions (et des pilotes) prêtés par d'autres clubs. Les machines et les cordes de remorquage sont vérifiées minutieusement.

    1000: La Grand-Messe commence! Animé par le directeur de concours, le briefing passe en revue les événements et les résultats de la veille, avant de s'intéresser aux épreuves du jour. Le météorologue expose la situation, le contrôleur aérien décrit les zones actives et les feuilles d'épreuve sont distribuées. L'informatique a radicalement changé l'atmosphère. Avant l'ère de la navigation par satellite, les pilotes étalaient leur carte et recherchaient fébrilement les différents points de virage imposés. Aujourd'hui, bon nombre de pilotes ont déjà ouvert leur PC portable sur la table et raccordé leur "logger", qui va non seulement leur indiquer leur position, mais qui enregistrera également l'intégralité du vol, permettant ainsi de vérifier que les points imposés ont été effectivement survolés.

    1030: Le briefing des pilotes-remorqueurs suit celui des concurrents. Le point de largage est précisé, ainsi que le circuit pour y parvenir, afin que les avions rentrants ne croisent pas la trajectoire des trains de remorquage.

    1140: Tout le monde est en piste. Le chariot-extincteur a été croché à une voiture, prêt à intervenir. Le planeur-météo vient de décoller. Il s'agit d'un pilote expérimenté, qui va aller tâter le terrain afin de voir si les concurrents pourront tenir en l'air avant l'ouverture de la ligne de départ. Les avions-remorqueurs font chauffer leur moteur et les directeurs de concours sont suspendus à l'écouteur de leur radio, dans l'attente des nouvelles...

    (Demain, le 2ème épisode...)


    Cette septième épreuve a été remportée par:

  • en classe Standard par T.Küenzy
  • en classe 15m par G.Rossier
  • en classe Open par D.Thut

    (accès résultats)


  • Briefing à 10:00


    la technique en marche


    L'accrocheur


    Avant le start

    (ACCÈS AUX PHOTOS DU JOUR)

    CS2001 journée du mardi 29 mai 2001

    La sixième épreuve : course de vitesse

    • Classe Standard : 300 km, Vaulion - Weissenstein - Chasseron - Dombresson - La Sarraz - Montricher 21
    • Classe 15 mètres : 306 km, Abbaye - Morez(F) - Klus - La Sarraz - Montricher 21
    • Classe Open : 394.8 km, Le Pont - Fort les Rousses(F) - Welschenrohr - La Brevine - Tavannes - La Sarraz -Montricher 21

    Avec à nouveau des conditions climatiques très bonnes, cette sixième épreuve " de vitesse " a mené les concurrents des trois classes sur des parcours de 300 à 400 Km sur les crêtes du Jura.

    L'épreuve a été finalement très technique et comme hier une douzaine de concurrents ont "vaché". Par contre, l'arrivée à Montricher le soir d'un "tir groupé" de plus de 25 planeurs en quelques minutes a été à nouveau un spectacle fantastique dirigé d'une main de maître par le contrôleur du jour.

    (P.)

    Cette sixième épreuve a été remportée par:

  • en classe Standard par R.Friedli
  • en classe 15m par R.Read
  • en classe Open par M.Gäumann

    (accès résultats)


  • un remorquage en push-pull


    une vache à Dombresson à 18:00

    (ACCÈS AUX PHOTOS DU JOUR)

    CS2001 journée du lundi 28 mai 2001

    La cinquième épreuve : course de vitesse

    • Classe Standard : 255 km, Abbaye - Morez - Court - La Sarraz - Montricher 21
    • Classe 15 mètres : 295 km, Le Pont - Fort les Rousses - Tavannes - Kerzers - Schwarzenburg - Montbovon - Cossonay - Montricher 21
    • Classe Open : 346 km, Le Pont - La Rixouse - Langenbruck - La Sarraz - Montricher 21

    Avec des conditions presque identiques au jour précédent, cette cinquième épreuve " de vitesse " a mené les concurrents de la classe Open jusqu'à Langenbruck (Est d'Olten), la classe 15 m jusqu'à Tavannes (Nord de Bienne) et la classe Standard jusqu'à Court (vers Moutier).

    La météo du jour a été très bonne mais en fin de parcours, la difficulté de l'épreuve a obligé une douzaine de concurrents à "vacher" à Belchasse, à Neuchâtel, à Yverdon et dans des champs vers La Sarraz.

    (P.)

    Cette cinquième épreuve a été remportée par:

  • en classe Standard par Dieter Mühlethaler
  • en classe 15m par Fridolin Hauser
  • en classe Open par Ruedi Schild

    (accès résultats)


  • La préparation des tâches du jour


    n'oublions pas le pompiste

    (ACCÈS AUX PHOTOS DU JOUR)

    CS2001 journée du dimanche 27 mai 2001

    La quatrième épreuve : course de vitesse

    • Classe Standard : 356 km, Le Pont - Morez - Moutier - Les Verrières - Vue des Alpes - Bière - Montricher 03
    • Classe 15 mètres : 388 km, Abbaye - La Rixouse (F) - Goesgen KKW - Bière - Montricher 03
    • Classe Open : 448 km, Mont d'Or - St-Claude(F) - Belchentunnel - Escholzmatt - Saanen - Bière - Montricher 03

    Cette quatrième épreuve “ de vitesse ” consistait à parcourir un trajets fixé dans le minimum de temps. La classe Open jusqu’à Gösgen avec un retour par les Préalpes via Saanen (450 km), la classe 15 m et la classe Standard ont fait des parcours sur le Jura (de 360 km environ).

    La météo du jour a été très bonne. Seuls 2 concurrents malchanceux n’ont pas fait leur parcours et ont du atterrir à l’extérieur.

    (P.)

    Cette quatrième épreuve a été remportée par trois romands:

  • en classe Standard par Christophe Leuenberger
  • en classe 15m par Philippe Progin
  • en classe Open par Yvon Puyou.

    Et le soir, un repas "gruyèrien" garanti 100% crême, en plein air, dans une ambiance de chants populaires romands grâce aux choix musical de circonstance de notre ami Pierre L.

    (accès résultats)


  • accrochage en cours


    la "SOUPE" gruyèrienne du soir

    (ACCÈS AUX PHOTOS DU JOUR)

    CS2001 journée du samedi 26 mai 2001 (PORTES OUVERTES)

    La troisième épreuve : course de vitesse

    • Classe Standard : 342.6 km, Abbaye - Fort les Rousses(F) - Waldenburg - Bière - Montricher 03
    • Classe 15 mètres : 333.0 km, Mont d'Or - Barmelweid - Langnau i.E. - Châtel Saint Denis - Bière - Montricher 03
    • Classe Open : 391.0 km, Mont d'Or - Schluchsee - Bière - Montricher 03

    Le temps splendide a permis à tous les concurrents des 3 classes (Standard, 15m, Open) d'accomplir entièrement leurs circuits respectifs et pourtant assez difficiles. Les photographies annexées montrent "mieux que le texte" le déroulement très animé de cette journée et l'arrivée des premiers planeurs.

    Cette journée portes ouvertes d'information s'est déroulée dans une ambiance excellente et bucolique: démonstrations d'acrobatie en planeur avec musique, parachutistes impressionnants et des présentations de modélisme au mimétisme frappant.

    (P.)

    (accès résultats)


    le matin avant le coup de feu


    le soir le retour

    (ACCÈS AUX PHOTOS DU JOUR)

    CS2001 journée du vendredi 25 mai 2001 (férié)

    L'épreuve suivante : course de vitesse (NON VALIDÉE POUR LES 3 CLASSES)

    • Classe Standard : 178.1 km, Vaulion - Pery - La Sarraz - Montricher 21
    • Classe 15 mètres : 217.2 km, Vaulion - Weissenstein - La Sarraz - Montricher 21
    • Classe Open : 217.7 km, Le Pont - Court - Chasseron - Echallens - Cossonay - Montricher 21

    Il n'a pas été possible d'avoir une épreuve valable aujourd'ui. En effet, une météo avec trop d'orages pour que les participants puissent parcourir les épreuves proposées. Malgré les conditions difficiles, 3 participants en Classe 15 mètres ont réussi à approcher les 200 km, mais il aurait fallu au moins 4 participants avec plus de 100 km pour valider l'épreuve. Le classement 15m du jour figure quand même à titre d'information dans les résultats.

    (P.)

    (accès résultats)


    Marc Dugerdil


    préparation au départ

    (ACCÈS AUX PHOTOS DU JOUR)

    CS2001 journée du jeudi 24 mai 2001 (férié)

    La deuxième épreuve : épreuve de distance (Cat's cradle)

    • Pour les 3 classes : une vingtaine de points de virage à choisir pour le parcours de distance dans un temps limité.

    Comme gagnants de l'épreuve on trouve Markus Gäumann (Open) avec 424 km, Peter Schneuwly (15m) avec 276 km et Joachim Krais (Standard) avec 329 km.

    (P.)

    (accès résultats)


    une pilote


    un Maule au retour

    (ACCÈS AUX PHOTOS DU JOUR)

    CS2001 journée du mercredi 23 mai 2001

    La première épreuve : course de vitesse

    • Classe Standard : 286.4 km, Vaulion - Belchentunnel - Bière - Montricher 03
    • Classe 15 mètres : 326.3 km, Le Pont - Shupfart - Bière - Montricher 03
    • Classe Open : 331.9 km, Mont d'Or - Bad Saeckingen - La Brévine - Bière - Montricher 03

    Avec les bonnes conditions de la journée, les 3 courses se sont bien déroulée. Comme gagnants de l'épreuve on trouve Daniel Thut (Open), Peter Schneuwly (15m) et Andreas Allenspach (Standard).

    (P.)

    (accès résultats)


    notre contrôleur aérien

    CS2001 journée du mardi 22 mai 2001

    Journée d'entrainement libre où quelques pilotes de deux classes (15m et Open) ont effectué une course d'entrainement

    (accès résultats)


    Meyer & Meyer

    CS2001 journée du lundi 21 mai 2001

    Journée d'entrainement libre; encore peu de monde présent à part les responsables des derniers préparatifs techniques.

    (P.)


    les drapeaux

    (Home)