LSTR, ouverture de la saison 2019

Envols des aiglons ? Pas encore ! Plutôt la mare aux canards !

samedi 9 mars 2019

Pour ce début de mars 2019 qui devait manifester le réveil des activités aéronautiques des clubs de Montricher, André nous avait concocté un programme précis, séduisant et efficace pour le remontage des machines et la remise en état de nos installations.

Le déroulement prévu fut tenu avec une remarquable virtuosité par l’ensemble des membres judicieusement répartis dans leurs taches respectives. Seul le ciel n’était pas au rendez vous. Un vent glacial, du Sud Ouest, des nuées basses qui rampaient le long des pentes du Jura et de multiples averses à répétition tel était le scénario céleste, alors qu’au sol la piste était détrempée…. Quelques jours auparavant le soleil régnait pourtant en maître sur la région.

On pourrait penser que nos cousins Vaudois avaient très bien envisagé la situation. En effet leur « chef »et sa « brigade », dont c’était le tour de nous préparer les agapes habituelles pour le début de saison vélivole, avaient concocté une énorme marmite de viande de canard avec des plats de….pates. Par un comble d’ironie (volontaire ?), il y avait même les…..Pattes des palmipèdes dans la marmite!

Ne nous plaignons pas le repas était délicieux et s’il a du être dégusté à l’intérieur du club house cela a contribué à créer une ambiance très chaleureuse voire ultra festive au vu de certains clichés.

Il n’y a que votre « petit rapporteur », habituel des « cancans », à pouvoir se plaindre. Ratatiné par le froid extérieur et le poids des ans il a quasiment disparu au milieu des participants. Vous n’aurez pas le plaisir d’en avoir le moindre cliché.
Ne perdons pas espoir, même si la météo de ces prochains jours est franchement détestable, l’expérience des années précédentes nous a enseigné que les journées propices à notre divertissement sportif favori ne manquerons pas de revenir avec le printemps, annoncé dans quelques jours à peine.

En attendant, espérons que les diverses images qui suivent vous permettrons de revivre quelques instants de franche camaraderie avant « notre envol sous des cieux plus cléments » juste pour vous rappeler avec Brassens du coin de paradis et de son parapluie.

Gilbert

Photos en vrac