Échéance pour convertir les licences OACI en EASA reporté à dans 2,5 ans

futurs planeurs ?
futurs planeurs ?

Bonne nouvelle :

Grâce à la pression initiale exercée par un recours romand au TAF concernant la date limite du 8 avril 2018 pour les licences OACI, l’OFAC s’aligne finalement (mais à contrecœur) sur la date limite européenne pour les conversion des licences en EASA, soit le 20 septembre 2020.

Avantage pécuniaire aussi concernant les visites médicales pour les non-sexagénaires.

Le but est que la partie radio soit allégée dans le futur (comme en Europe, uniquement une « petite » partie théorique et pas d’examen pratique) et aussi facultative comme maintenant si on ne vole pas dans les zones contrôlées.

L’OFAC devra en être convaincue, et ce n’est pas encore gagné. La FEDE n’est pas tout à fait dans la même ligne (bizarre ?) mais Pierre MOREILLON  continue l’opération « romande » basée sur le recours romand de p2 au TAF.

Sinon très simple : on ira simplement passer nos licences en France, pays qui respecte les prescriptions EASA, soit 2 à 3 questions théoriques sur les 150 questions (du QCM d’examen théorique) des 10 phases d’enseignement de l’extraordinaire et indispensable Bible qu’est le  « livre bleu ». En effet, un vélivole français peut survoler la Suisse avec une licence EASA comprenant la RTF d’office sans avoir jamais passé d’examen pratique !

Ci dessous la communication OFAC « fraîche du jour » en .pdf :

Information OFAC report délai

à suivre…

le petit rapporteur